Accueil > Présentation par zone

Vidéos

  • Galerie photos
  • Dernières infos
  • Magazine web
  • À propos de l’utilisation de smartphones
  • Téléchargement des brochures

Main content starts here.

Présentation par zone

mapSaillant dans la Mer du Japon, la péninsule de Noto était auparavant le carrefour du transport maritime. De nos jours, elle est notamment populaire grâce à ses paysages nus de «Satoyama et Satoumi de Noto», dont on compare les vues pittoresques à la vue des origines de l'âme japonaise, tout comme en témoigne son classement au Patrimoine Agricole Mondial. La zone de Kanazawa, ville faubourg du domaine de «Kaga aux millions de koku» (ancienne unité du riz), bénéficie non seulement d'une allure de quartier majestueux aux senteurs d'ère féodale, mais ses arts traditionnels sont aussi hautement estimés car elle a été désignée Ville Créative d'Artisanat et Arts Populaires par l'UNESCO sous le nom de «Kanazawa, une ville manufacture». Outre la présence du Musée d’art contemporain du 21ème siècle, Kanazawa, où l'on peut admirer des œuvres d'art contemporaines des quatre coins du monde,  vous pourrez y savourer les arts de toutes les périodes. Quant à la région de Kaga-Hakusan où le mont Hakusan, l’un des trois monts les plus renommés au Japon, domine, vous pourrez vous détendre dans les sources thermales aux 1300 ans d'histoire et vous plonger dans la contemplation de la nature qui se pare d'un visage différent à chaque saison, telle la vue scénique intacte de la vallée de Tedori.

Région de Noto

Classée au Patrimoine Agricole Mondial, vous pourrez y contempler la nature vivifiante et ses paysages de récifs aussi bien que sa campagne aux accents nostalgiques.

La zone de Noto a hérité d'une culture culinaire qui met en valeur aussi bien les produits de la mer que de la montagne et des arts artisanaux traditionnels comme la laque de Wajima et les autels bouddhiques de Nanao.

Le Musée d'art de la laque de Wajima qui expose des œuvres dédiées à cet artisanat ou encore le Musée préfectoral d'art Nanao qui expose des peintures japonaises de Tohaku Hasegawa, peintre représentatif de l'époque Azuchi-Momoyama (seconde partie du XVIème siècle), sont des destinations conseillées.

La région propose toutes sortes de lieux de découverte qui vous permettront de vous essayer à la réalisation de baguettes laquées de Wajima dans la ville du même nom, au salinage avec une méthode inchangée depuis 500 ans, ou encore l'aquarium de Notojima.

Les produits laqués de Wajima, le sel obtenu dans les marais salants ou encore les petites sandales zori en paille tissées à la main par les grand-mères et vendus sur le marché du matin Wajima Asaichi sont recommandés.

Ici, vous pourrez savourer une cuisine énergique qui met au premier plan les produits de la pêche, ainsi que le «Ishiru-nabe», pot-au-feu incontournable recourant aux assaisonnements Ishiru (type de Uoshoyu, littéralement «sauce de soja de poisson») à base de poissons et crustacés.

Ici se trouvent le Wajima-onsen, situé à l'extrémité nord de la préfecture, et le Wakura-onsen et son hôtel Kagaya mondialement renommé.

La péninsule de Noto est un véritable berceau des festivités, au point qu'une fête s’y déroule quelque part chaque semaine. La fête excitante de Kiriko-matsuri est une occasion à ne pas laisser passer.

Région de Kanazawa

  • Paysages naturels

La zone est caractérisée par un aspect de faubourg né de la magnificence des seigneurs féodaux à leur apogée et de la finesse des arts comme la cérémonie du thé ou la danse qui s'y sont épanouis.

Ayant conservé toute l’atmosphère de l'histoire et de la culture de l'époque féodale, la région met en valeur le Nogaku ou ses danses populaires pleines de grâce et de somptuosité, ainsi que ses produits artisanaux traditionnels distingués et raffinés.

Dans la ville de Kanazawa, il existe de nombreux musées comme le Musée préfectoral des arts d'Ishikawa qui dévoile l'histoire des beaux-arts de chaque zone de la préfecture ou le Musée d’art contemporain du 21ème siècle, Kanazawa, qui expose des œuvres d'art contemporaines.

De nombreuses initiations très accessibles vous sont proposées comme l'application de feuilles d'or ou la décoration de teinture Yûzen.

Les souvenirs phares seront certainement les produits artisanaux traditionnels, comme les articles décorés à la feuille d'or ou la teinture Kaga Yûzen. Les produits cosmétiques employant de la feuille d'or sont récemment au centre de l’attention.

La «cuisine de Kanazawa», plats traditionnels qui datent de l'époque féodale, est vivement conseillée Les sushi et le ragoût oden sont également à goûter.

Surnommés depuis longtemps l'«arrière salon de Kanazawa», le Yuwaku-onsen et le Fukatani-onsen y sont situés. Un peu plus loin, vous trouverez le Tatsunokuchi-onsen.

Ici, les festivités prennent une allure rétro et font revivre les temps anciens, comme la fête de Kanazawa Hyakumangoku-matsuri où des guerriers féodaux en armure défilent dans la ville, ou encore l'illumination du jardin Kenroku-en.

Région de Kaga-Hakusan

À Kaga, sont réunis quatre sites thermaux dont certains bains s'enorgueillissent d'une histoire de plus de 1300 ans. Quant à Hakusan, la beauté grandiose de la vallée mêlée à une riche nature en font tout le charme.

La région de Kaga s'enorgueillit d'avoir donné naissance aux Trésors Nationaux Vivants comme les maîtres de la laque de Yamanaka et de la porcelaine de Kutani.

Dans cette région, les musées qui lèvent le voile sur l'histoire de la porcelaine de Kutani sont à ne pas manquer, comme le Musée d’art de la céramique de Kutani ou le Pavillon d'exposition des fours de céramique de Kutani.

Avec 187 espèces animales, le parc zoologique d'Ishikawa est très populaire auprès des familles. Le théâtre Nippon Genki-gekijo qui met en scène des spectacles de ninja ou bushi (guerriers féodaux) est également à ne pas manquer.

La porcelaine de Kutani et la laque de Yamanaka, produits d’un art traditionnel ancestral ont toujours aussi bonne réputation. Les séries de petits objets réalisés avec du textile tissé à la main Ushikubitsumugi, spécialité de Hakusan, sont également populaires.

Sur le site thermal de Kaga, les plats sont pleins d'un esprit accueillant et proposent des spécialités saisonnières, comme le pagre au printemps ou le crabe et la sériole en hiver. Quant à Hakusan, les nouilles soba faites main y sont réputées.

Dans la zone de Kaga sont présents quatre sites thermaux : le Yamanaka-onsen, le Yamashiro-onsen, le Katayamazu-onsen et l’Awazu-onsen. À Hakusan, mis à part le Hakusan-Ichirino-onsen, il existe plusieurs autres petits sites un peu partout dans la zone.

Les fêtes des sanctuaires mettent en scène des parades à l’occasion desquelles sont hissés à épaule d'homme les mikoshi, sanctuaires portatifs où demeure l'esprit divin. Également, la fête des bonhommes de neige Yukidarma-matsuri en pays neigeux est très populaire.